Quel est le coût du portage salarial ?

Levons le voile ensemble sur le véritable coût du portage salarial

Lorsque l’on souhaite travailler de façon indépendante, plusieurs solutions sont possibles. Parmi ces solutions, le portage salarial est de plus en plus apprécié de par ses nombreux avantages. Mais est-ce un statut intéressant en termes de coût ?

Être salarié porté c’est bénéficier d’une indépendance et d’une liberté tout en jouissant de la même sécurité sociale qu’un salarié classique. Cependant, chaque statut professionnel a un coût. Avant de pouvoir bénéficier de sa rémunération nette, différentes charges doivent être comptabilisées. Qu’en est-il pour le portage salarial ?

Nombreux sont les salariés portés qui n’arrivent pas bien à comprendre le détail de ces charges qu’ils paient chaque mois. Si les frais de gestion sont généralement connus, les autres frais et charges peuvent rester plus mystérieux.

Levons le voile ensemble sur le véritable coût du portage salarial.

À quoi correspondent réellement les frais de gestion d’une société de portage ?

Les frais de gestion sont certainement les frais les plus compréhensibles puisqu’ils sont généralement affichés clairement par les sociétés de portage.

Une société de portage peut appliquer librement son taux de frais de gestion ce qui explique que certaines sociétés appliquent un taux à 12 % quand d’autres proposent un taux de 5 %.

Certaines sociétés de portage salarial appliquent un taux de frais de gestion qui varie en fonction du chiffre d’affaires de ses salariés ou bien en fonction de leur ancienneté, d’autres sociétés de portage proposent un taux fixe. InfoPortage applique un taux fixe à 5% plafonné à 500€ par mois.

Mais alors quels sont les frais compris dans ce taux ?

En tant que salarié porté, vous décidez du tarif journalier que vous proposerez auprès de votre clientèle. Néanmoins, c’est la société de portage qui se chargera de facturer vos clients et de vous reverser un salaire.

En plus de cette tâche, la société de portage s’occupera de toute la gestion administrative relative à votre activité. Elle se chargera également de vous accompagner et de vous guider. Elle vous fournira enfin les assurances de responsabilité civile professionnelle et de garantie financière pour la sécurité de votre activité.

Tous ces services seront donc compris dans ces frais de gestion. En d’autres termes, les frais de gestion représentent la rémunération de la société de portage pour les services qu’elle vous rend.

Les charges sociales qui figurent sur le bulletin de paie

Les frais de gestion ne sont malheureusement pas les seules charges que devra payer le salarié porté.

Nous l’avons évoqué en introduction : un salarié porté bénéficie de la même sécurité sociale qu’un salarié classique. Cela est notamment rendu possible, car la société de portage joue le rôle d’employeur. Ainsi, des charges patronales et salariales sont à payer pour que les salariés portés puissent bénéficier de la sécurité sociale, mais aussi des congés payés, de l’assurance retraite, de la formation ou bien encore de l’assurance chômage.

Si les charges salariales sont souvent très proche de 21 ou 22% du salaire brut, les charges patronales démarrent quant à elles à 34% du salaire brut pour les petits salaires pour atteindre 47% du salaire brut pour les salaires les plus élevés. Il sera donc très important lors de votre comparaison entre les différentes offres de vérifier le pourcentage de charges patronales que la société de portage appliquera pour le calcul de votre salaire.

Bon à savoir : Pourcentage de charges patronales = (charges patronales / salaire brut) * 100

Autres contributions dues par l’employeur ou charges liées au salarié

Comme toutes les entreprises françaises, les entreprises de portage salarial doivent payer chaque année des taxes basées sur le chiffre d’affaire qu’elles réalisent, ou plutôt sur l’ensemble des chiffres d’affaires que leurs salariés réalisent.

Certaines sociétés de portage salarial prélèvent parfois ces charges directement sur le bulletin de salaires de leurs salariés. D’autres sociétés de portage préfèrent placer ces frais sur le compte d’activité (avant le calcul du salaire) puisque ces charges sont d’ordre fiscales.

Ces frais prélevés aux salariés par les sociétés de portage (Cotisation sur la valeur ajoutée, Contribution sociale de solidarité des sociétés, fond d’aide aux handicapés, médecine du travail, etc.) sont ensuite reversés à l’état chaque année.

Ces charges pouvant varier d’une entreprise de portage à une autre, il est donc recommandé lors de votre comparaison entre les différentes offres de connaitre ces frais fiscaux appliqués par chaque société de portage.

Choisir une société de portage de confiance : la clarté est primordiale

Ce qu’il faut donc retenir de tout cela est qu’il est important de bien choisir sa société de portage et de pouvoir avoir accès à toutes les informations concernant votre rémunération.

Une société de portage avec des faibles frais de gestion ne signifie pas pour autant qu’il faut se méfier et que les services rendus seront moins intéressants ou que les conseils donnés seront moins performants. Parfois, il vaut même mieux payer moins cher que ce que demandent les sociétés les plus gourmandes tout en ayant un service plus près des salariés et plus personnalisé.

Ce qui prime est la clarté de la société. En tant que salarié porté, vous serez amené à travailler avec la société ponctuellement ou bien pendant des mois voire des années. Il est donc important de choisir une société qui vous expliquera clairement les différentes charges qui se retrouveront sur votre bulletin de paie et celles qui apparaîtront sur votre compte d’activité.

En résumé

En supplément du chiffre crucial qui est le « Net à verser au salarié » et qui résume à lui seul la somme qui vous sera payée chaque mois, 4 chiffres clés sont à nos yeux importants pour bien anticiper sa rémunération :

  • Le pourcentage ou le prix des frais de gestion
  • Le pourcentage des charges patronales
  • Le pourcentage des charges salariales
  • Les « autres contributions dues par l’employeur» ou appelées autrement, les « charges liées au salarié »

Ainsi nous vous proposons de tester notre simulateur InfoPortage qui vous permettra de connaître les frais de gestion, le taux des charges patronales et des charges salariales sur le bulletin de paie ainsi que les charges liées au salarié sur le compte d’activité.

De cette manière, vous pourrez ainsi découvrir les charges réellement payées par le salarié porté.