0970 407 107 (prix d'un appel local)

Les frais professionnels : comment augmenter son salaire net ?

En dehors des avantages classiques et connus du portage salarial, la possibilité d’augmenter son salaire net constitue aussi un atout majeur pour les professionnels de ce mode de travail. Il s’agit donc évidemment de l’un des aspects financiers qui préoccupent le plus les aspirants au portage salarial.

Mais alors, comment augmenter son salaire net en portage salarial ? Quels sont les divers frais par lesquels faire augmenter son revenu ? Nous vous fournissons toutes les réponses à ces préoccupations, en vous présentant les grands principes de l’augmentation du revenu net en portage salarial, ainsi que les différents frais professionnels à déclarer et les conditions du remboursement de ces frais.

Quels frais professionnels déclarer pour augmenter mon salaire net ?-1

Le principe d’augmentation du salaire net en portage salarial

A la différence d’un simple salarié, le consultant porté peut bénéficier du remboursement de ses frais professionnels pour augmenter son revenu.

En effet, il n’est pas possible pour un auto-entrepreneur de déduire les frais professionnels de son chiffre d’affaires, et par conséquent, toutes les dépenses qu’il effectue impactent directement son revenu net. Par contre, avec le portage salarial, ces mêmes frais professionnels sont déduits du montant de la prestation.

Le porté perçoit donc une petite rémunération, sur laquelle il obtient un abattement avant le paiement des charges fiscales. Cela diminue alors le revenu imposable du porté. La somme déduite en tant que frais professionnels est ensuite reversée sur son salaire net pour l’augmenter. L’avantage principal de cette méthode est simple : les frais professionnels ne sont soumis ni aux charges sociales ni à aux charges fiscales.

Pour mieux illustrer le sujet, considérons une rentrée de 8 000 euros, sans l’application des frais professionnels. Après la déduction de toutes les charges classiques, le salaire net versé est de 3981 euros, soit 49,8 % du montant de la facture. En revanche, si nous déduisons les charges de l’entrepreneur porté, pour un montant de 2 000 euros de frais professionnels par exemple, le salaire net passe alors à 2 900 euros (toujours sur la base du revenu brut de 8 000 euros). Grâce aux frais remboursés, la somme finale reversée au consultant est donc de 4 900 euros net. Il faut toutefois noter que pour bénéficier de cette augmentation du salaire, le consultant porté doit déclarer ses frais professionnels.

Mais alors, de quelle nature peuvent être ces frais ?

Les frais à déclarer pour augmenter son revenu net en portage salarial

Différentes dépenses effectuées par le consultant dans le cadre de son travail peuvent être considérées en tant que frais professionnels. Ces dernières sont généralement classées en deux catégories bien distinctes.

Les frais d’activité pour augmenter son salaire net

Parfois appelés frais de mission, les frais d’activité sont normalement remboursés au consultant par son client. Ainsi, leur prise en compte dans le versement du salaire est prédéfinie au sein du contrat signé avec la société de portage, et négociée au préalable avec le client. Il faut noter aussi que les frais de mission ne sont pas pris en compte dans le calcul du salaire du consultant, et qu’ils ne sont pas non plus soumis aux frais de gestion.

Ces frais réels et autres indemnités journalières de sécurité concernent généralement les dépenses liées :

  • à la restauration;
  • au déplacement sur le lieu de travail;
  • à la location d’un véhicule;
  • au paiement de la place de parking;
  • aux frais de péage ;
  • etc.

Pour que ces différentes dépenses quotidiennes soient prises en compte, la TVA, à savoir la taxe sur la valeur ajoutée, doit obligatoirement figurer sur les notes de frais. Les copies originales de celles-ci sont à expédier à la société de portage pour faciliter les calculs.

Les frais de fonctionnement pour augmenter son salaire net

Contrairement aux frais d’activité, les frais de fonctionnement ne concernent pas la mission commandée par l’employeur. Ils ne sont donc pas remboursables par ce dernier. En effet, il s’agit des dépenses liées au fonctionnement de l’entreprise du consultant. Elles concernent par exemple :

  • les abonnements téléphoniques et internet;
  • l’achat des fournitures de bureau;
  • la location d’un espace de coworking;
  • la campagne SEO et l’hébergement du site web;
  • l’achat de matériel peu coûteux ;
  • etc.

Le remboursement des frais de fonctionnement est effectué par la société de portage, à condition de fournir les justificatifs de toutes ces dépenses. Celles-ci ne faisant pas partie du salaire du consultant, elles se voient donc exonérées de charges fiscales.

Toutefois, il est à noter que la déclaration des différents frais professionnels se fait selon des critères bien définis.

Quels frais professionnels déclarer pour augmenter mon salaire net ?-2

Les conditions de remboursement des frais professionnels au salarié porté

Bien que les différentes dépenses engagées par le salarié porté permettent à celui-ci d’augmenter son salaire net, il ne faut surtout pas en abuser, car un strict contrôle des transactions est fait par l’URSSAF. Entre autres choses à savoir, il faut garder à l’esprit que l’organisme impose par exemple des conditions d’accès pour le remboursement des frais professionnels. Ainsi, parmi les critères concernés, on recense ceux-ci :

  • la dépense signalée a été obligatoirement effectuée dans le cadre professionnel;
  • la date de la levée des fonds correspond à un jour de travail;
  • le total des frais professionnels remboursés respecte le seuil maximal de 30 % du chiffre d’affaires, sans les taxes.

L’URSSAF impose également des conditions pour obtenir le remboursement des indemnités kilométriques. Celles-ci sont alors fixées en fonction du type et de la puissance du véhicule de transport. Attention, tous ces détails doivent apparaître sur la fiche de paie.

Les autres types de frais pour augmenter son revenu net

Outre les frais professionnels, il existe d’autres types de frais qui permettent d’augmenter son salaire net en portage salarial.

Les frais d’immobilisation

Les frais d’immobilisation concernent l’achat d’équipements, pour une valeur supérieure à 500 euros hors taxes. Il s’agit en général des ordinateurs dont l’usage est exclusivement réservé à l’exécution de la mission. Le remboursement de ces frais est alors pris en charge sous conditions par la société de portage, même si pour bénéficier de cette indemnisation, les factures d’achat doivent être émises au nom de l’entreprise porteuse.

Le reversement de la TVA collectée sur les frais professionnels

Comme nous l’avons vu plus haut, présenter les justificatifs est obligatoire pour bénéficier du remboursement des frais professionnels. De plus, ces documents d’achats doivent stipuler nettement la TVA applicable sur les tarifs. Ainsi, certaines sociétés de portage offrent la possibilité du reversement de la TVA, qu’elles collectent normalement sur les frais professionnels remboursés au salarié porté. C’est bien entendu un véritable avantage pour le consultant porté, qui voit ainsi son salaire net significativement augmenté.

En définitive, il est à noter que les conditions de remboursement des frais professionnels varient d’une entreprise de portage à une autre, bien qu’elles soient principalement soumises aux règles de l’URSSAF. Pour mieux en profiter, il convient donc de se rapprocher d’une société de portage salarial fiable.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Intéressé par le portage salarial ?