0970 407 107 (prix d'un appel local)

A qui s’adresse le portage salarial ?

Si vous avez pour projet de développer votre propre activité en tant que freelance, vous avez peut-être certains doutes quant au statut d’indépendant. Pour contrer ces difficultés, le portage salarial est né. Mais qu’est-ce que le portage salarial exactement ? Ce statut hybride à mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat vous permet de pratiquer votre activité de freelance tout en bénéficiant des avantages sociaux du statut de salarié. Néanmoins, tout le monde n’a pas forcément accès à cette forme d’emploi. Il existe des profils types des professionnels en portage salarial. Ils peuvent être indépendants, salariés ou encore retraités, le tout est d’exercer un métier non réglementé. 

Quel est le profil des professionnels en portage salarial ?-1

Le portage salarial est une solution profitable pour beaucoup de travailleurs. Ce mode d’emploi offre la possibilité de développer une activité en freelance en toute sécurité. En effet, en tant que porteur de projets d’une société de portage, vous bénéficiez de tous les avantages sociaux des salariés : allocations chômage, assurance responsabilité civile ou encore protection sociale. En parallèle, vous gardez votre indépendance et votre autonomie. Le portage salarial est le dispositif idéal pour exercer vos compétences en toute sérénité et en profitant d’un accompagnement adapté. Si ce système vous intéresse, mais que vous vous questionnez quant au profil des professionnels en portage salarial, vous êtes au bon endroit ! Nous vous apportons ici toutes les réponses nécessaires.

Le portage salarial, un statut accessible à de multiples profils

Que vous soyez à la retraite, en recherche d’emploi, cadre, jeune diplômé ou encore auto-entrepreneur, vous pouvez faire le choix d’exercer votre activité en étant salarié d’une société de portage salarial. On recense actuellement neuf profils de travailleurs qui peuvent se tourner vers ce statut à mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat.

Le professionnel indépendant

En tant que professionnel indépendant, vous pouvez opter pour le portage salarial. C’est, en effet, un bon moyen de simplifier ou de sécuriser votre fonctionnement.

Contrairement aux statuts juridiques comme l’EIRL, l’EURL ou même la SASU, le portage salarial préserve votre patrimoine sans limitation de chiffre d’affaires. Vous conservez votre autonomie dans votre activité, tant au niveau de la prospection que de la réalisation des missions, et vous vous libérez de toutes les contraintes administratives. Vous êtes protégé socialement avec les avantages du statut salarié et vous bénéficiez d’un salaire accompagné d’une fiche de paye chaque mois.

L’auto-entrepreneur

L’auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur) peut également se tourner vers le portage salarial. En tant que freelance, il arrive d’avoir envie de se consacrer entièrement à son activité sans avoir à se soucier des devis, des factures ou encore du règlement des cotisations sociales. En portage salarial, vous pouvez exercer sans devoir créer une entreprise et sans passer par les formalités administratives que cela requiert.

Autres avantages, vous n’êtes plus isolé, rejoignez un groupe de consultants aux expertises variées et pouvez facturer sans être bloqué par un seuil de chiffre d’affaires à ne pas dépasser.

Le demandeur d’emploi ou le jeune diplômé

Si, en tant que demandeur d’emploi, vous avez envie de concrétiser un projet professionnel en effectuant diverses missions pour des clients, le portage salarial est sans aucun doute la solution la plus adaptée. C’est un moyen de tester son activité sans les risques liés à la création d’entreprise.

En un rien de temps, il vous sera possible de prospecter et de commencer de nouvelles missions. Les entreprises ne souhaitent pas toujours embaucher en créant des postes fixes. Aussi, faire appel à des consultants externes est de plus en plus fréquent et vous offre de belles opportunités pour travailler. Notons également que si vous bénéficiez d’indemnités de la part de Pôle Emploi, vous pouvez cumuler vos revenus en portage avec vos allocations.

Enfin, les jeunes diplômés avec de l’expertise dans un domaine spécifique peuvent tout à fait s’enregistrer au sein d’une société de portage salarial. C’est une façon d’entrer dans le monde du travail, de développer son réseau professionnel et d’enrichir son expérience en profitant d’un contrat de travail et d’avantages sociaux.

Le salarié ou le cadre en poste

Si vous êtes salarié en CDD ou en CDI et en reconversion professionnelle afin de devenir freelance, le portage salarial vous permet de vous lancer en toute sécurité et de bénéficier d’un accompagnement adapté. Vous pouvez travailler à votre compte et conserver les avantages que vous aviez déjà avec votre statut initial : congés payés, prévoyance retraite, indemnité chômage, etc.

Il en est de même avec le cadre en poste, à temps plein ou à temps partiel. Que vous ayez une qualification en ressources humaines, en informatique, ou encore en finance, le portage salarial est idéal pour compléter votre activité avec beaucoup de souplesse. Parallèlement, vous optimisez également vos cotisations aux différentes caisses de retraite et acquérez de nouveaux droits.

La personne active professionnellement

D’une façon générale, si vous êtes une personne active professionnellement, mais que vous ne souhaitez plus exercer en tant que salarié, et préférez gérer votre temps à votre guise, le portage salarial peut vous convenir. L’essentiel reste d’avoir un domaine de compétence dans lequel vous êtes expert et à être prêt à évoluer comme un freelance en ce qui concerne la prospection, la fixation des tarifs et la réalisation des différentes prestations.

Le retraité

Si vous approchez de la retraite, mais souhaitez valoriser votre expertise et poursuivre votre activité, le portage salarial est idéal. Vous pourrez exercer de façon autonome tout en percevant vos allocations de retraite. En effet, la réglementation sociale sur la retraite s’applique également aux salariés des sociétés de portage. C’est elle qui se charge de vous affilier à une caisse de retraite, qui prélève les cotisations sur votre salaire et les reverse aux caisses concernées pour valider vos trimestres.

Le créateur d’entreprise

Enfin, si vous êtes créateur d’entreprise, le portage est parfait pour tester et valider un projet. Vous pouvez développer votre clientèle, tout en minimisant les frais professionnels et en bénéficiant d’une garantie financière.

Vous lancez ainsi votre activité sans risques et sans contraintes administratives. Vous pouvez vous concentrer sur la prospection et le développement de votre clientèle. Vous réunissez alors toutes les conditions pour vous immatriculer sereinement le moment venu.

Quel est le profil des professionnels en portage salarial ?-2

Les activités compatibles avec le portage salarial

Le portage salarial s’adresse uniquement aux prestataires de services, hors prestations liées aux services à la personne. De ce fait, de nombreuses branches peuvent être acceptées. Le plus souvent, on retrouve des :

  • consultants et des formateurs en ingénierie, informatique, marketing, communication, etc. ;
  • agents immobiliers;
  • chefs de projet;
  • experts du Web et du digital;
  • conseillers en management ou en gestion d’entreprise, etc.

Cette liste est bien sûr non exhaustive. De façon plus générale, le portage salarial est particulièrement adapté aux offres de services dits intellectuels. Dès lors qu’un consultant est expert dans son domaine et réalise des missions de conseils ou des prestations de service, alors il peut correspondre au portage salarial.

Les conditions pour être en portage salarial

Le portage salarial lie trois acteurs principaux : le salarié porté (le consultant), la société de portage salarial et l’entreprise cliente (chez qui le consultant effectue une mission). La Convention collective du 22 mars 2017 précise certaines conditions que le porté doit respecter. En l’occurrence, il doit être :

  • expert dans son domaine. L’expertise du salarié porté doit relever de celui du technicien, de l’agent de maîtrise ou du cadre;
  • qualifié : il faut être titulaire d’un diplôme de niveau 3 ou avoir une expérience minimum de trois ans dans le secteur d’activité dans lequel il se spécialise;
  • autonome : la prospection, la recherche de clients et la négociation des missions lui incombent entièrement.

Si vous réunissez tous ces éléments, et que ce statut vous intéresse tout particulièrement, alors il ne fait aucun doute que vous pouvez vous rapprocher d’une société de portage salarial afin de demander de plus amples informations !

Nous vous recommandons ces autres pages :

Intéressé par le portage salarial ?