0970 407 107 (prix d'un appel local)

Comment trouver sa première mission en portage salarial ?

Se lancer en freelance dans le monde du travail est le rêve de nombreux salariés. Cette liberté peut être gagnée en intégrant une société de portage salarial. Le premier défi d’un salarié en portage salarial sera de trouver sa première mission. Celle grâce à laquelle il deviendra officiellement freelance. Avant de découvrir le mode de gestion des missions et des clients, il lui faudra d’abord passer le cap de cette première mission. Pour la trouver, le consultant en portage salarial dispose de plusieurs leviers. Aucun d’entre eux ne doit être négligé pour atteindre son objectif de proposer ses services en tant que freelance loin de l’activité d’une entreprise classique.

Comment trouver sa première mission en portage salarial-1

Les canaux pour trouver sa première mission

En tant que salarié en portage salarial, la première difficulté est de trouver et de fidéliser sa clientèle. Ce défi est encore plus ardu lorsque le consultant ne dispose d’aucune expérience en tant que freelance. Différents canaux peuvent être mobilisés pour que le salarié en portage salarial puisse trouver un client qui lui confiera sa première mission en tant que consultant freelance.

Le réseau relationnel

Le premier réflexe à encourager pour trouver ses premières missions est de se tourner vers son réseau relationnel constitué de toutes les personnes plus ou moins proches rencontrées au cours de sa vie. Ce réseau rassemble des personnes provenant :

  • du cercle familial;
  • de l’entourage proche comme des amis, des voisins ou encore la famille de ses amis;
  • des relations dites de « proximité » comme des commerçants de son quartier ou encore des professeurs de ses enfants;
  • de son parcours d’étudiant comme d’anciens camarades de promotion, d’anciens professeurs ou encore d’anciens maîtres de stages;
  • de son parcours professionnel comme des fournisseurs, des sous-traitants, des clients, des partenaires, des collègues actuels ou anciens;
  • de ses clubs d’affiliation (sportifs, de loisirs).

Ce réseau est constitué de nombreuses personnes susceptibles de permettre des opportunités d’affaires. Il ne faut donc pas hésiter à parler de son activité et proposer ses services autour de soi. Ce réseau s’élargit au réseau relationnel de chaque membre de son propre réseau relationnel, ce qui augmente ses chances de trouver des missions en freelance par le biais de connaissances professionnelles, amicales ou autres. Le bouche-à -oreille se met en place.

Mobiliser son réseau est une technique d’ailleurs souvent payante dans le cadre d’une recherche d’emploi classique où les candidats cherchent à intégrer une entreprise.

Les réseaux sociaux

En tant que consultant freelance en portage salarial, il est également intéressant de chercher sa première mission sur les réseaux sociaux. Ils permettent d’engager le premier contact auprès des entreprises intéressantes pour ses missions et son activité. A l’heure du tout numérique, il est possible de proposer ses services en passant par une plateforme sociale. En effet, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à communiquer sur les réseaux sociaux. C’est donc un bon moyen d’y suivre leurs besoins et de proposer en tant que consultant les offres qui répondent à ces besoins.

Le réseau social professionnel LinkedIn est le plus adapté à ce type de démarchage. Toutefois, les réseaux sociaux traditionnels ne sont pas à négliger. Ainsi, Facebook reste la plateforme la plus utilisée par les entreprises.

La prospection téléphonique

Pour trouver sa première mission en portage salarial, l’option plus classique de la prospection téléphonique est toujours possible.

Cette méthode impose au préalable la constitution d’un fichier regroupant une liste d’entreprises avec leurs coordonnées téléphoniques, mais aussi des informations sur l’activité de l’entreprise ainsi que des éléments servant au suivi des appels effectués.

Une bonne prospection téléphonique dans laquelle le consultant exprime clairement ses services peut lui permettre de trouver sa première mission et de démarrer ainsi son activité de freelance.

Le mailing

Autre approche moins directe, le mailing offre l’occasion de présenter son activité et ses offres à un grand nombre d’entreprises par l’envoi d’un seul mail.

De plus, le format textuel permet de donner des détails sur son profil de consultant et d’argumenter sur ses services et les points forts de son travail. Il est possible de susciter l’intérêt d’entreprises et de décrocher sa première mission par ce biais.

Notons que le mailing a pour limite de parfois finir dans les spams (courriers indésirables) ou de n’être tout simplement pas lu.

Comment trouver sa première mission en portage salarial-2

Les salons et foires professionnels

Les salons et autres foires professionnels peuvent être l’occasion de faire des rencontres intéressantes lorsqu’on est salarié en portage salarial. En effet, lors de tels évènements, le brassage de nombreuses entreprises et d’individus offre l’opportunité de faire des rencontres et de faire connaître son activité à  un grand nombre de potentiels clients.

Même si le consultant ne va pas forcément trouver sa première mission sur place, c’est la possibilité pour lui d’élargir son réseau. Ce réseau lui permettra peut-être plus tard de réussir son entrée dans le milieu du travail en tant que freelance.

Les plateformes dédiées aux freelances

Face à l’engouement du statut de freelance, des plateformes existent pour leur permettre de trouver des missions. Que ce soit sous le statut d’auto-entrepreneur ou celui de salarié en portage salarial, le consultant a la possibilité de trouver sa première mission sur des plateformes dédiées aux freelances.

Ces plateformes web permettent aux consultants de proposer leurs missions à des entreprises qui ont l’habitude de faire appel à des freelances. Cette mise en relation est idéale pour les débutants qui n’osent pas démarcher directement les sociétés.

L’attitude à avoir pour trouver sa première mission en portage salarial

Être présent sur les réseaux sociaux et démarcher ses futurs clients ne suffisent pas pour trouver sa première mission. Il faut aussi avoir la bonne attitude.

Présenter clairement ses services

Il est primordial de savoir exprimer clairement son offre. Le consultant doit pouvoir répondre à quels besoins ses services répondent. Il doit pouvoir présenter une vision claire et précise de son travail afin de séduire son futur client. Ce dernier sera rassuré s’il constate que le freelance agit comme un expert.

Bien connaître son offre, c’est aussi mieux cibler les entreprises qui pourraient être intéressées et ainsi avoir plus de chances de trouver sa première mission.

Savoir se valoriser

Au-delà de son offre, le salarié en portage salarial doit savoir vendre sa personnalité pour trouver ses premiers clients. Il ne doit pas hésiter à montrer son expertise dans son domaine d’activité. S’il débute dans ce domaine, il peut mettre en avant son savoir-être par la mise en avant de recommandations d’anciens collègues par exemple.

Ses compétences et ses qualités doivent apparaître sur les pages profil de ses réseaux sociaux ainsi que sur son site internet personnel s’il en possède un.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Intéressé par le portage salarial ?