0970 407 107 (prix d'un appel local)

Conseils pour prospecter des missions en portage salarial

Le portage salarial est une excellente alternative à la création d’entreprise. En effet, il offre au professionnel intéressé la possibilité d’être autonome, de travailler en toute liberté tout en ayant le statut de salarié. La société de portage apporte une aide essentiellement comptable et administrative au salarié porté. Ce dernier profite également d’une couverture sociale complète et d’une rémunération mensuelle.

Toutefois, le salarié indépendant doit générer un chiffre d’affaires et assurer la gestion des missions et des clients. L’indépendant sous le statut du salarié est libre de choisir ses missions. Pour parvenir à trouver de nouveaux clients, il doit mener une prospection efficace. Le démarchage commercial peut soulever quelques interrogations. Voici 5 conseils pour bien prospecter des missions en tant que salarié porté.

Portage salarial : 5 conseils pour la prospection de missions-1

Le salarié porté et son obligation de prospection

La société de portage permet au travailleur indépendant de tester son activité sans prendre de risques, avant de se lancer seul. Le portage salarial repose sur une relation tripartite, c’est-à -dire que trois acteurs sont impliqués :

  • le salarié porté ;
  • la société de portage ;
  • l’entreprise cliente.

Un contrat de travail est signé entre le salarié indépendant et la société de portage, qui se charge de toute la partie administrative et comptable. La société de portage a également pour mission d’établir les factures et de transformer le chiffre d’affaires brut en salaire net, puis de le verser au salarié porté chaque mois. En contrepartie, des frais de gestions sont déduits du chiffre d’affaires du salarié. D’autre part, un contrat commercial est conclu entre la société de portage et le client. Grâce à cette forme de travail, le porté se consacre uniquement au développement de son activité professionnelle.

Le portage salarial offre de nombreux bénéfices au salarié porté, notamment la délégation des tâches administratives et comptables. En choisissant ce statut juridique, l’indépendant sous le statut de salarié peut se consacrer entièrement à l’exercice de son activité. Bien qu’il soit accompagné tout au long de son parcours, le consultant porté doit prospecter et trouver des clients lui-même. Or, l’étude des possibilités du marché et la recherche d’une nouvelle clientèle peuvent s’avérer relativement complexes. Il est donc essentiel d’élaborer une stratégie pour optimiser sa prospection et répondre aux offres de missions.

Les 5 conseils pour une prospection efficace

Libéré des tâches administratives particulièrement chronophages, le salarié porté peut dédier une grande partie de son temps à la recherche de nouvelles missions et de nouveaux clients. Bien démarrer son entreprise est essentiel pour qu’elle soit pérenne et que le consultant soit serein pour l’avenir. Les 5 conseils qui suivent devraient l’aider à construire son offre et le guider pour sa prospection commerciale.

Répondre aux besoins du client

Avant de démarcher les clients, il peut être judicieux de se poser les bonnes questions. En préparant sa prospection, le salarié porté assure sa capacité à répondre aux besoins de son futur client. En effet, la prestation du salarié porté doit impérativement répondre à un besoin : dans le cas contraire, le prospect n’a aucun intérêt à signer un contrat avec lui. Pour définir son offre de service, le salarié porté doit :

  • se renseigner sur les prestations de ses concurrents ;
  • se demander quelle est sa valeur ajoutée, ce qu’il pourrait apporter à ses futurs clients ;
  • déterminer sa cible (entreprises, associations ou particuliers) et ses objectifs.

En répondant à ces interrogations, le salarié porté est plus apte à organiser son plan d’action pour trouver des missions. Lorsqu’il démarche une entreprise, il doit être à l’écoute de son interlocuteur et poser les bonnes questions, afin d’en savoir plus sur ses besoins. Ainsi, le salarié porté s’assure d’être en mesure de répondre aux attentes du client, et que ces dernières sont en adéquation avec ses propres besoins.

Valoriser ses compétences

C’est l’expertise du salarié porté qui fait la différence. Une fois le domaine d’activité défini de manière précise, le consultant peut construire son argumentaire et fixer son offre de service. En mettant en valeur ses compétences et ses expériences professionnelles, le porté gagne en crédibilité : il prouve au prospect qu’il est capable d’apporter de la valeur à son entreprise et d’augmenter son chiffre d’affaires.

Se servir d’Internet et des réseaux sociaux

Le consultant en portage salarial peut rendre visibles ses offres de missions grâce à des plateformes dédiées sur Internet. Le porté peut également consulter régulièrement les demandes du marché et postuler directement en ligne. Il gagne du temps, puisqu’il peut cibler ses recherches et trouver un prospect duquel il peut satisfaire les besoins. Il peut décrocher une mission sans réellement faire de démarchage commercial.

A l’ère du numérique, il semble judicieux pour un consultant d’être visible sur le web, grâce à un site bien référencé et à une présence sur les réseaux sociaux. Il est préférable de booster sa présence sur un ou deux réseaux et d’y asseoir sa notoriété, plutôt que de s’inscrire sur de nombreux réseaux, avec des comptes qui ne seront pas alimentés ni consultés. Bien utilisé, un réseau social reflète le professionnalisme d’un indépendant, toujours utile pour gagner des clients potentiels.

Portage salarial : 5 conseils pour la prospection de missions-2

Utiliser et développer son propre réseau

Quand un freelance démarre son activité, il est intéressant qu’il fasse de nouvelles rencontres. Pour étoffer son réseau, il existe deux possibilités :

  1. Participer physiquement à des événements, comme des afterworks et dans des salons professionnels.
  2. Assister à des réunions et des conférences virtuelles, et utiliser les plateformes pour contacter d’autres professionnels.

Il est important pour le salarié porté de nouer de nouvelles relations de travail et de les entretenir. D’abord, il pourra s’entourer d’experts en tous domaines et profiter d’un partage d’expériences. Les sociétés de portage peuvent l’aider à intégrer un réseau de professionnels. D’autre part, le réseau peut être utile pour partager ses missions avec d’autres consultants, pour enrichir son portefeuille client. Le bouche-à -oreille est l’un des meilleurs moyens de se faire connaître en tant que professionnel indépendant.

Profiter de l’accès à des formations et de l’accompagnement personnalisé

Grâce à la société de portage, le consultant peut profiter de modules de formation afin de gagner en autonomie. Le salarié est accompagné et reçoit des conseils personnalisés. Il peut également apprendre à faire face à la concurrence ou à fixer le juste prix pour ses prestations afin de trouver de nouvelles missions.

Réussir ses missions en portage salarial

Pour mener à bien ses missions, le salarié porté doit adopter le bon comportement :

  • il doit avoir un bon état d’esprit, une attitude positive et être persévérant ;
  • il doit savoir organiser son temps de travail : respecter les délais et trouver un équilibre entre vie professionnelle et privée ;
  • il doit suivre les tendances du marché dans son domaine.

La société de portage salarial peut apporter son aide au consultant pour trouver des missions et développer son activité. Elle peut également le guider pour construire son offre de service.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Intéressé par le portage salarial ?