0970 407 107 (prix d'un appel local)

Est-il possible d’être à la fois salarié porté et retraité ?

Vous aimeriez reprendre une activité professionnelle alors que vous êtes actuellement à la retraite ? Alors pourquoi pas choisir le portage salarial ? Ce statut est effectivement compatible avec celui de retraité ! Il vous permet de bénéficier de revenus complémentaires et de rester dans le monde du travail, tout en vous laissant la liberté de choisir vos missions.

Vous voulez en savoir plus sur les modalités de cumul et sur les conditions pour optimiser vos revenus ? Vous trouverez ici toutes les réponses à vos questions pour devenir un  » retraité actif  » et mettre à profit les compétences acquises tout au long de votre expérience professionnelle.

Peut-on cumuler retraite et portage salarial ?-1

Les conditions pour cumuler retraite et activité de portage

Si vous êtes déjà parti à la chasse aux renseignements pour obtenir le statut de salarié porté en tant que retraité, vous avez probablement lu ou entendu que cela n’était possible que sous certaines conditions. En réalité, rien ne vous empêche de devenir salarié d’une entreprise de portage, dès lors que vous souhaitez exercer une activité compatible avec ce statut et que la société en question accepte de signer un contrat avec vous. Le portage salarial répond en effet aux mêmes règles que n’importe quelle activité salariée cumulable avec la retraite, dans le cadre du dispositif  » Cumul Emploi-Retraite  » (CER).

Les conditions de cumul d’activité concernent en fait le seuil maximal de revenus que vous pouvez espérer obtenir en exerçant en tant que salarié porté. On distingue alors deux catégories de CER : le cumul total et le cumul partiel.

Obtenir un cumul intégral en tant que salarié et retraité

Pour pouvoir bénéficier entièrement des revenus émanant d’une activité de salarié porté, en plus de votre pension, vous devez respecter les conditions suivantes :

  • avoir intégralement fait valoir vos droits à la retraite auprès de toutes les caisses dont vous dépendez (régime de base et retraite complémentaire), émanant d’organismes français comme étrangers ;
  • avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite ;
  • avoir cotisé le nombre nécessaire de trimestres pour bénéficier d’une pension à taux plein au régime général ;
  • ne plus exercer aucune autre activité professionnelle, qu’elle soit salariée ou indépendante.

Dans ce contexte, tous les revenus que vous percevrez en mission de portage salarial pourront se cumuler à vos pensions, sans limite de montant.

Bon à savoir : un projet de remaniement de ce dispositif est en discussion et pourrait entrer en vigueur en 2022.

Exercer une activité partielle en portage salarial en complément de la retraite

Si une seule des conditions précédemment évoquées n’est pas remplie, vous entrez dans la catégorie du cumul emploi-retraite partiel. Cela change incontestablement la donne, puisque vous ne pourrez pas dépasser un certain seuil de revenu, au risque de voir vos pensions générale et complémentaire suspendues. Le montant déduit correspondra alors au montant qui dépasse :

  • un plafond de 160 % du SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) en vigueur ;
  • un seuil correspondant à la moyenne des salaires que vous avez perçus lors des 3 derniers mois ayant précédé votre départ en retraite.

C’est bien entendu le montant le plus avantageux qui est retenu. Par exemple, si le SMIC brut s’élève à 1560 euros mensuels (correspondant donc à un plafond de 2496 euros) et que vous gagniez en moyenne 3200 euros sur vos 3 derniers mois d’activité, c’est ce deuxième chiffre qui constituera votre seuil maximal de salaire en tant que salarié porté.

Avant de vous lancer dans des missions comme consultant porté, il est donc judicieux d’effectuer un calcul. De cette façon, vous saurez quel montant vous pouvez facturer chaque mois sans mettre en péril les droits à la retraite que vous avez acquis.

Peut-on cumuler retraite et portage salarial ?-2

Les avantages du portage salarial pour les retraités

Vous savez maintenant qu’il est tout à fait possible de devenir salarié porté tout en étant à la retraite, et vous êtes en mesure de déterminer s’il s’agit d’un statut compatible avec votre situation. Si malgré cela, quelques doutes subsistent et que vous hésitez à vous lancer, nous vous donnons quelques bonnes raisons d’envisager le portage salarial en tant que retraité !

La reprise d’une activité professionnelle

Pour bien des seniors, l’arrivée de la retraite est synonyme d’ennui et d’un sentiment d’inutilité. Pour d’autres, prendre leur retraite est une nécessité face à des problèmes de santé qui ne permettaient plus d’assumer certaines conditions de travail. Pour d’autres encore, la retraite est le début d’une nouvelle vie.

Quelle que soit la raison évoquée, le portage salarial permet de répondre à bien besoins pour les retraités qui aimeraient rester dans le monde du travail :

  • mettre en valeur des compétences acquises durant leur carrière ;
  • choisir des horaires et des missions adaptés à leurs propres contraintes ;
  • bénéficier de la sécurité sociale des salariés tout en profitant d’une certaine liberté ;
  • garder un lien social, qui a parfois tendance à se déliter à la retraite pour les seniors isolés ou ceux qui avaient l’habitude de passer beaucoup de temps avec leurs collègues.

L’augmentation des revenus

En partant plus tôt que prévu à la retraite ou en ayant eu des périodes d’inactivité, le montant de la pension de retraite est parfois trop limité pour avoir un niveau de vie confortable. Et pour n’importe quel ex-actif, partir à la retraite est forcément synonyme d’une baisse des revenus du travail. C’est notamment pour cette raison que certains retraités font le choix de continuer à exercer une activité professionnelle.

Le portage salarial constitue alors une solution intéressante, car elle permet de compléter la pension sans travailler à temps complet. De plus, grâce à la gestion assurée par l’entreprise de portage, vous n’avez pas à vous soucier des points administratifs : votre employeur gère la quasi-totalité des tâches annexes à vos missions (versement des cotisations, facturation, assurance, etc.). Vous vous concentrez donc sur votre coeur de métier pendant quelques heures chaque semaine ou chaque mois, ce qui vous permet également de profiter des avantages du statut de retraité !

L’acquisition de nouveaux droits à la retraite sous conditions

Dans la plupart des cas, reprendre une activité professionnelle cumulant portage salarial et retraite n’ouvre pas de nouveaux droits à la retraite. Néanmoins, deux exceptions confirment cette règle :

  • si vous êtes retraité depuis 2015 ou une année ultérieure, le dispositif de retraite progressive vous permet de cumuler la pension et le revenu du salariat porté, tout en complétant votre retraite avec les cotisations émanant de ce susnommé revenu ;
  • si vous avez atteint la retraite avant 2015, les cotisations versées dans le cadre de votre activité de portage salarial vous permettent d’acquérir des droits supplémentaires, dès lors qu’il ne s’agit pas d’une caisse qui vous verse déjà une pension.

Le portage salarial constitue alors une option de choix pour atteindre un régime à taux plein avant l’arrivée de l’âge de la retraite ou en complément de pensions déjà versées dans le cadre d’un autre régime, afin d’obtenir des revenus plus importants.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Intéressé par le portage salarial ?