0970 407 107 (prix d'un appel local)

Quelles sont toutes les bonnes raisons de devenir salarié porté ?

Le portage salarial laisse à la fois rêveur et dubitatif : certains y voient une solution idéale pour être indépendant sans les tracas de travailler seul à son compte, tandis que d’autres craignent de perdre une partie de leurs revenus en s’engageant auprès d’une entreprise de portage.

Notre guide du portage salarial peut vous aider à y voir plus clair sur les tenants et les aboutissants de ce statut un peu particulier. Mais ici, nous avons décidé de vous expliquer quels sont les avantages que vous pouvez espérer à choisir le portage pour exercer votre activité. Dans quels cas est-il adapté et que peut-il vous apporter ? C’est ce à quoi nous allons essayer de répondre.

Pourquoi choisir le portage salarial ?-1

Les situations propices au statut de salarié porté

Vous avez déjà entendu parler de la possibilité d’exercer des missions en tant qu’indépendant, tout en profitant des conditions favorables du salariat, mais vous vous demandez pourquoi recourir au portage salarial pour votre propre activité ?

D’abord, car ce statut est relativement accessible dès lors que vous bénéficiez : soit d’un niveau d’études Bac +2 minimum, soit d’une expérience de 3 ans minimum dans le secteur dans lequel vous souhaitez exercer en tant que salarié porté. Ainsi, nul besoin d’être un expert senior ou d’avoir fait de grandes études pour vous lancer !

Par ailleurs, sachez qu’il existe une multitude de professions éligibles à ce statut. Elles concernent pour la plupart des prestations de services à caractère intellectuel. Par exemple, cela inclut les métiers de la formation, des prestations digitales, de l’informatique, du marketing, de la gestion comptable, etc. En somme, à partir du moment où vous êtes qualifié pour exercer comme consultant dans un métier de conseil, vous avez l’opportunité de devenir salarié porté.

Bon à savoir : certaines professions sont strictement interdites dans le cadre du portage salarial (services à la personne et professions libérales réglementées par exemple). 

L’indépendance sans risque avec le portage salarial

Il n’est pas rare que de potentiels entrepreneurs abandonnent l’idée d’une création d’activité à cause des risques du statut d’indépendant. Il est possible que vous ayez vous-même renoncé à proposer vos services en tant que développeur, chef de projet web ou encore architecte réseau, de peur de ne pas trouver suffisamment de clients, de ne pas réussir à gérer les formalités administratives, etc.

Si vous cherchez encore quels sont les avantages du portage salarial, en voici quelques-uns qui pourraient vous convaincre de vous lancer :

  • la société de portage vous procure un réseau auquel vous n’auriez peut-être pas eu accès par vos propres moyens : des missions auprès de clients vous sont régulièrement proposées et vous êtes en relation avec d’autres consultants salariés ;
  • vous n’avez pas à vous soucier d’un bon nombre de tâches administratives chronophages (comptabilité, transformation du chiffre d’affaires en salaire, gestion des cotisations sociales, accompagnement juridique, etc.) ;
  • vous ne choisissez que les missions qui vous intéressent et que vous êtes en mesure d’honorer ;
  • le portage salarial peut constituer une phase de test avant d’envisager par exemple la création de votre propre entreprise ou une reconversion professionnelle ;
  • vous gagnez en crédibilité auprès d’un client potentiel, là où la méfiance est parfois de mise lorsqu’il s’agit de travailler avec un freelance débutant.

Le retour à une activité après une période de chômage

Malgré votre expérience et vos compétences, vous peinez à retrouver un travail salarié dans le secteur d’activité qui vous plaît ? Devenir salarié porté pourrait donc vous aider à retrouver peu à peu le chemin de l’emploi, et ce de plusieurs manières :

  • en vous permettant de créer vous-même votre emploi dans un domaine que vous connaissez et que vous maîtrisez déjà , sans avoir à réaliser des entretiens d’embauche (mais en devant toutefois faire les démarches nécessaires pour acquérir des clients) ;
  • en vous donnant l’opportunité de découvrir un nouveau métier (toujours sous conditions de diplôme ou d’expérience, précédemment évoquées), en réalisant par exemple quelques petites missions ponctuelles ou en profitant du droit à la formation pour les salariés portés ;
  • en vous permettant d’obtenir un salaire en attendant de vous reconvertir ou de retrouver un emploi salarié plus traditionnel.

Par ailleurs, opter pour des missions auprès d’une société de portage est d’autant plus intéressant qu’il est possible de cumuler indemnités chômage et portage salarial, sous certaines conditions. Les allocations sont alors calculées en fonction de votre salaire journalier de référence. Choisir le portage salarial n’a donc que des atouts si vous êtes en période de doute ou si la statut d’auto-entrepreneur vous effraie après une longue période d’inactivité.

La combinaison du statut de retraité et de missions professionnelles

Vous faites partie de ces personnes à la retraite qui n’envisagent pas de cesser toute activité professionnelle ? Bonne nouvelle, vous pouvez tout à fait cumuler retraite et portage salarial !

Ce choix est particulièrement pertinent pour continuer à travailler, tout en ayant la possibilité de n’effectuer qu’une mission de temps à autre et de choisir les entreprises clientes. C’est l’idéal pour mettre à profit des compétences et des acquis professionnels en tant que consultant et ainsi continuer à se sentir utile pour la société.

Bien sûr, le cumul de la retraite avec des missions de portage salarial peut aussi, dans certains cas, être l’occasion d’obtenir une rémunération supplémentaire non négligeable. Malgré l’existence de plafonds de revenus dans le cadre du cumul emploi-retraite partiel, il est en effet possible d’accroître vos revenus si vous disposez d’une retraite peu élevée. Et lorsque qu’il s’agit d’un cumul intégral, il n’existe aucune limite de revenus : vous pouvez générer un chiffre d’affaires conséquent sans risquer de voir votre pension réduite ou suspendue ! Dans certaines situations, le portage salarial peut même vous ouvrir de nouveaux droits à la retraite et ainsi vous assurer une fin de vie plus sereine.

L’obtention de droits sociaux similaires aux autres salariés

En devenant salarié porté, vous signez un contrat de travail avec l’entreprise de portage qui vous emploie. Autrement dit, vous pouvez bénéficier de la même protection sociale que n’importe quel autre salarié du privé. Mais concrètement, quelle couverture sociale espérer en portage salarial ? Vous êtes en fait protégé contre les divers risques liés à la cessation d’activité (chômage, retraite et maladie). Autrement dit vous avez droit, parfois sous conditions, aux prestations suivantes :

  • indemnités journalières en cas d’arrêt maladie ;
  • cotisations sociales auprès d’une caisse de retraite, permettant de valider des trimestres supplémentaires ;
  • versement de cotisations pour bénéficier de l’Aide au Retour à l’Emploi en cas de chômage (après au moins 88 jours travaillés ou 610 heures de travail durant les 28 ou 36 derniers mois) ;
  • proposition d’adhésion à une mutuelle santé, permettant de couvrir les dépenses non prises en charge par la Sécurité Sociale.

De plus, vous bénéficiez d’un minimum de 5 semaines de congés payés, comme dans tout autre entreprise. Deux différences majeures sont toutefois à prendre en compte. Tout d’abord, le portage salarial permet de prendre des congés dès la signature du contrat, sans devoir attendre un minimum d’un an d’ancienneté. Ensuite, le montant des congés payés est automatiquement versé chaque mois, ce qui signifie qu’au moment de prendre quelques jours de vacances, il s’agira en réalité de congés sans solde.

Depuis 2017, les salariés portés bénéficient par ailleurs d’une convention collective qui définit précisément leurs droits et leurs devoirs. Il s’agit donc aujourd’hui d’un statut reconnu et encadré, garantissant une protection dès la signature d’un contrat de travail auprès d’une entreprise de portage.

Pourquoi choisir le portage salarial ?-2

La couverture en cas d’accidents de la vie

Comme dans bon nombre d’entreprises, les sociétés de portage salarial doivent proposer un contrat d’assurance prévoyance à leurs salariés dès lors qu’elles signent la Convention Collective Nationale qui les concerne. De cette façon, vous êtes couvert en cas de décès ou d’invalidité. Autrement dit, la prévoyance a vocation à vous venir en aide financièrement pour des maladies et des accidents graves, là où la Sécurité Sociale et la mutuelle couvrent principalement les soins de santé.

Cette assurance correspond à la prévoyance de base, qui vous permet l’obtention d’indemnités dans les cas de figure suivants :

  • incapacité de travail ou invalidité vous empêchant de mener à terme une prestation en cours ou de vous engager sur de nouvelles missions, de façon temporaire ;
  • incapacité totale et permanente de travail, ne vous permettant plus d’exercer votre activité (vous percevez alors une rente) ;
  • décès, conduisant au versement d’une rente aux ayants-droits définis dans le contrat d’assurance prévoyance.

Plus qu’un service de gestion administrative et l’ouverture à un large réseau, le portage salarial constitue donc une véritable protection pour vous et vos proches. 

Les retours positifs des salariés travaillant pour une entreprise de portage

Malgré tous les bénéfices évoqués, vous doutez encore ? Alors, n’hésitez pas à consulter des exemples d’avis et témoignages de salariés portés. Qu’ils aient tout récemment adopté ce statut ou qu’ils aient déjà plusieurs années d’expérience en portage salarial, cela vous permettra d’obtenir des retours objectifs

Vous pourrez peser le pour et le contre de ce statut et déterminer s’il correspond à votre projet de vie, à la fois personnel et professionnel.

Par ailleurs, pensez aux différents salons (physiques ou virtuels) dédiés aux entrepreneurs et aux indépendants qui exercent en freelance. Vous y rencontrez des représentants de sociétés de portage, mais aussi d’anciens indépendants, d’ex-salariés, des chômeurs ou encore des retraités qui ont sauté le pas. Vous constaterez alors par vous-même que ce statut convient à des profils très variés et qu’il concentre de nombreux avantages !

Nous vous recommandons ces autres pages :

Intéressé par le portage salarial ?