0970 407 107 (prix d'un appel local)

Tout savoir sur la société de portage salarial

Le portage salarial correspond à un statut au fonctionnement bien spécifique. Plus de 20 ans ont été nécessaires pour qu’il soit inscrit dans le Code du travail et ce n’est qu’en 2015 qu’une convention collective a été créée. Cette dernière a profondément contribué à l’instauration du cadre sécuritaire du portage salarial tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Néanmoins, force est de constater que le statut de salarié porté demeure peu connu, même si quelques 90 000 indépendants y ont recours en 2021. C’est pourquoi nous avons décidé d’apporter davantage d’information aux consultants indépendants susceptibles d’être intéressés par le portage salarial grâce à notre guide du portage salarial.

Le rôle et les missions des entreprises de portage salarial font partie des points indispensables à connaître avant de se lancer comme salarié porté. Et cela tombe à point nommé, car c’est précisément ce que nous vous proposons de découvrir dans ce qui suit.

Qu'est-ce qu'une société de portage salarial ?-1

La société de portage, un cadre sécurisant pour les indépendants

Toute personne impliquée dans le projet de devenir entrepreneur est motivée par une volonté d’indépendance et de liberté. Néanmoins, sortir du cadre sécurisant de l’entreprise fait peur, les avantages étant conséquents : salaire fixe et garanti tous les mois, droit au chômage, régime de la Sécurité sociale avantageux, mutuelle d’entreprise, relation humaine, etc.

Outre la perte de la sécurité de l’emploi, devenir consultant indépendant signifie gérer seul son activité. Cela implique de devoir faire face à l’ensemble des formalités administratives, légales, juridiques, comptables, etc., et la nécessité de prendre des décisions stratégiques sans filet de sécurité.

Si vous vous reconnaissez dans ce qui précède, alors le fonctionnement d’une société de portage salarial est peut-être la solution qu’il vous faut. Pourquoi ? Parce que travailler avec une société de portage salarial offre un cadre presque aussi sécurisé que le statut de salarié en entreprise privée :

  • affiliation au régime général de la Sécurité sociale (plus avantageux que le régime propre aux indépendants); 
  • droit à l’assurance chômage; 
  • droit à la formation professionnelle et à l’accompagnement dans l’évolution du parcours professionnel; 
  • versement d’un salaire chaque mois, même si la mission pour le client n’est pas achevée et facturée;
  • prise en charge intégrale de la gestion administrative (au sens large) de l’indépendant par la société de portage salarial;
  • protection sociale et juridique couverte par un contrat de travail (CDD ou CDI) spécifique et réglementé par une convention collective; 
  • transfert de la responsabilité de l’indépendant à l’entreprise de portage salarial par la signature d’un contrat commercial (contrat de prestation) couvrant l’entrepreneur sur la durée de la mission; 
  • etc.

Travailler avec une société de portage salarial présente donc les mêmes avantages qu’un emploi en entreprise. « Oui, mais mon indépendance dans tout cela ? » pensez-vous certainement. C’est en cela que le statut de salarié porté tire son épingle du jeu, car l’indépendant porté conserve toute son autonomie. En effet, le consultant reste libre de choisir ses missions, ses clients, sa rémunération et il demeure également le seul responsable de la gestion de son temps de travail. 

La société de portage, un ensemble de services mutualisés pour les consultants

Si tout ce qui précède ne suffit pas à vous rassurer sur la sécurité qu’offre une entreprise de portage salarial, alors ce qui suit devrait y parvenir. 

Il faut en effet savoir que l’entreprise de portage salarial s’occupe de tout pour et au nom de l’entrepreneur. Cela passe par la facturation du client de l’indépendant au terme de la mission, la relance des impayés avec maintien de salaire, les différentes déclarations obligatoires, etc.

Mais ce n’est pas tout. En effet, selon l’entreprise de portage salarial choisie par l’indépendant, celle-ci peut proposer un ensemble de services complémentaires mutualisés. La mutualisation des prestations permet à la société de portage de bénéficier de tarifs avantageux au profit de ses salariés portés, comme : 

  • l’affiliation à une mutuelle d’entreprise, certes obligatoire, mais le niveau de couverture peut se révéler plus avantageux pour les consultants;
  • la souscription à une assurance RC Pro courant des prestations et de garanties plus ou moins étendues;
  • la mise à disposition d’outils ou de logiciels de gestion d’activité adaptés au coeur de métier des consultants;
  • la possibilité de déclarer ses frais professionnels et de récupérer la TVA payée lors des achats d’ordre professionnel;
  • la mise à disposition de locaux professionnels pour les rendez-vous client ou des espaces de travail équipés pour les indépendants;
  • l’organisation de journées de convivialité ou d’animation pour faciliter la relation entre consultants oeuvrant le plus souvent de manière isolée;
  • l’accompagnement et le suivi personnalisé des indépendants (conseils, formation, coaching, etc.);
  • l’intégration dans un réseau professionnel spécifique à l’activité des salariés portés; 
  • etc.

Dresser une liste de l’ensemble des services que peut offrir une entreprise de portage n’est pas simple tant les possibilités demeurent infinies. A ce titre, les prestations proposées constituent un des critères indispensables à prendre en compte lorsque l’indépendant devra choisir une société de portage salarial plutôt qu’une autre.

Nous ne pouvons que trop vous conseiller de choisir une entreprise de portage salarial permettant la déduction des frais professionnels engendrés dans le cadre de votre activité (déplacement, hébergement, restauration, abonnement, etc.). La gestion des frais professionnels permet à l’indépendant de réduire le montant du chiffre d’affaires servant de référence au calcul des cotisations sociales. Ainsi, il peut augmenter sa rémunération nette de manière significative. Il s’agit d’un avantage auquel n’ont pas accès tous les indépendants selon le régime juridique choisi. 

Qu'est-ce qu'une société de portage salarial ?-2

La société de portage salarial, une rémunération simplifiée pour l’indépendant

Nous l’avons rapidement évoquée dans ce qui précède, alors revenons sur une des missions fondamentales des entreprises de portage salarial : la facturation des clients des consultants. 

En effet, lorsque l’on dit qu’une société de portage salarial s’occupe de tout à la place de l’entrepreneur afin qu’il se consacre uniquement à son activité, c’est vraiment tout. En outre, le fait que l’entreprise de portage facture et perçoive le paiement des clients à la place des consultants rend possible la transformation du chiffre d’affaires en salaire.

Rappelons que le versement d’un salaire est corrélé à la remise d’un bulletin de paie au salarié porté. Et personne n’ignore ce que représente une fiche de paie de nos jours : le Saint Graal pour l’obtention d’un emprunt bancaire et une facilité pour la location d’un logement, entre autres.

Le fait de transformer le chiffre d’affaires facturé au titre des missions réalisées en salaire n’est pas sans intérêt pour un entrepreneur. En effet, ce service le décharge d’un ensemble de déclarations fastidieuses, chronophages et source d’erreurs. En outre, il lui assure le maintien d’un salaire même si la mission n’est pas encore terminée et facturée. L’entreprise de portage salarial avance l’argent (au regard du chiffre d’affaires facturable) afin que le salarié porté perçoive sa rémunération dès la fin du premier mois de mission. Contrairement à un entrepreneur en société commerciale ou en société individuelle, le consultant porté ne subit pas un décalage de trésorerie.

Néanmoins, soyons clairs quant à une idée reçue : le salaire net perçu par l’indépendant en portage salarial ne correspond absolument pas au chiffre d’affaires facturé. Il est évident que ce dernier fasse l’objet de déduction de charges, mais celles-ci restent bien souvent floues pour l’entrepreneur non initié aux subtilités du portage salarial. Sont donc déduits du chiffre d’affaires :

  • les frais de gestion (prélevés sur le chiffre d’affaires Hors Taxes facturé);
  • les cotisations sociales patronales selon les taux définis par la Sécurité sociale (prélevées par l’URSSAF sur le chiffre d’affaires déduit des frais de gestion);
  • les cotisations sociales salariales (prélevées sur le chiffre d’affaires restant après déduction des cotisations patronales).

Nous ne sommes pas sans deviner que la mention de frais de gestion doit susciter votre curiosité. Surement vous interrogez-vous sur ce que comprennent les frais de gestion en portage salarial ? Pour faire simple, il s’agit de la contribution financière de l’entrepreneur au financement de l’ensemble des services proposés et des missions réalisées par l’entreprise de portage salarial.

Lorsque nous vous préconisions de choisir une société de portage salarial en fonction des prestations fournies, peut-être aurions-nous dû préciser que le montant des frais est proportionnel au niveau de prestation. Enfin non, pas toujours en réalité, car certaines entreprises de portage proposent un taux de frais de gestion fixe et relativement peu onéreux au regard des services proposés. Ces frais se situent entre 5 et 15 % du chiffre d’affaires facturé.

Vous l’avez compris, le rapport qualité de service et montant des frais de gestion est donc un autre critère à prendre en compte dans le choix d’une société de portage salarial.

Il demeure compliqué de décrire précisément l’ensemble des missions d’une société de portage tant elles peuvent être nombreuses et variables d’une entreprise à l’autre. Néanmoins, plutôt que de choisir une société offrant de nombreux services contre des frais de gestion astronomiques, il est préférable de choisir celle qui vous apporte des solutions adaptées à votre activité et vos besoins. L’adage « il vaut mieux trop que pas assez » n’est pas toujours de circonstance. 

Nous vous recommandons ces autres pages :

Intéressé par le portage salarial ?