0970 407 107 (prix d'un appel local)

Pensez au portage salarial à l’international pour vos missions avec des clients étrangers

Le savoir-faire français des consultants ou profils techniques n’est plus à prouver dans bien des domaines et il est possible d’être sollicité pour des contrats à l’étranger. Ce type d’occasion est idéal pour donner une nouvelle dimension à votre carrière, mais cela amène différents points administratifs supplémentaires à comprendre ainsi que tout un changement de vie si vous devez vous installer dans un nouveau pays. Pour faciliter vos démarches et gagner du temps, pensez au portage salarial à l’international.

Le portage salarial pour les professions juridiques-1

Connaissez-vous le principe du portage salarial à l’international ?

Tout comme le portage salarial  » classique « , le portage salarial à l’international consiste à confier toutes les démarches administratives à la société de portage. L’objectif est donc de vous dégager du temps pour vous consacrer à vos missions contre un pourcentage sur votre chiffre d’affaires qui revient à la société de portage contre son soutien administratif. Ce type de dispositif convient aussi bien pour les missions courtes que longues et peut être adopté par des professionnels de différents domaines tels que les consultants, les développeurs ou autres profils techniques.

La société de portage s’occupe alors de tâches comme la facturation, l’encaissement et sécurise le bon déroulement de mission en signant un contrat de mission avec l’entreprise cliente et un contrat de travail avec le porté, les déclarations auprès des différentes caisses.

Dans le cadre de portage salarial à l’international, d’autres prestations peuvent être à la charge de la société de portage, telles que :

  • La souscription à l’assurance rapatriement
  • La prise en compte des frais d’expatriation
  • La souscription à une assurance de responsabilité civile professionnelle
  • La souscription à un contrat de garantie financière

Ces différents services vous permettent de vous consacrer à votre mission dans les meilleures circonstances, mais vous devez tout de même veiller à remplir certaines conditions avant d’accepter une mission à l’étranger.

Les formalités à anticiper avant votre départ à l’étranger

Avant de vous engager pour une mission à l’étranger, il est important d’anticiper certaines formalités comme :

  • Les conditions d’immigration : certaines destinations exigent un visa. Prenez le temps de consulter les conditions d’obtention et surtout d’anticiper les démarches auprès des ambassades selon la date de début de mission envisagée sachant que cette étape peut prendre plusieurs semaines.
  • Les protections sociales : certains pays disposent de conventions avec la France et vous cotisez alors au régime français. renseignez-vous également sur la protection sociale, souscrire à une mutuelle vous couvrant en cas d’expatriation peut être un choix judicieux.
  • Votre installation : le choix du logement, son coût, les formalités d’inscription à l’école pour vos enfants; l’obtention du visa pour votre conjoint et vos enfants. Certaines entreprises accompagnent les expatriés dans ce type de démarches, n’hésitez pas à leur poser la question ou à le négocier dans votre mission !
  • Les frais liés à l’expatriation
  • L’imposition : certains pays ont une convention fiscale avec la France, ce qui vous permet de limiter la double imposition

Les sociétés de portage vous aident également à anticiper ces différents points pour éviter les mauvaises surprises.

L’importance de choisir son statut avant de s’engager

Avant de s’engager dans une mission, le porté doit déterminer son statut entre celui de salarié détaché ou expatrié. Cela dépend de la durée de la mission, du pays d’exercice de la mission. Si le détachement apparaît comme étant plus contraignant, il s’avère pourtant plus protecteur par rapport aux garanties sociales.

Pourquoi choisir le détachement ?

Ce statut est plus adapté dans le cadre de missions courtes ou temporaires n’excédant pas 24 mois. Le détachement ne peut pas être supérieur à 12 mois, renouvelable une fois, dans un pays de l’Union Européenne. Les avantages sociaux français tels que la retraite, la sécurité sociale ou encore l’assurance chômage sont quant à eux conservés.

Pour pouvoir mettre en place le détachement, un avenant spécifique doit être réalisé en plus du contrat de mission.

Pourquoi préférer l’expatriation ?

L’expatriation est particulièrement adaptée lorsqu’il s’agit de missions longues ou sans limites de durée. Dans ce cas, un contrat local doit être conclu et les avantages sociaux français s’arrêtent puisque vous cotisez désormais au régime social du pays d’accueil. L’expatriation convient généralement pour les missions menées en dehors de l’Union Européenne.

Vous pouvez toutefois adhérer à la CFE (Caisse des Français à l’Etranger) pour couvrir les risques liés à 

  • La maladie, l’invalidité ou la maternité
  • La retraite
  • Les accidents de travails et les maladies professionnelles
  • Cette adhésion se fait de façon volontaire et les cotisations sont calculées en fonction de votre âge et la composition de votre famille. Vous n’aurez aucun délai de carence ni de trimestres perdus pour votre retraite si vous effectuez votre adhésion dès le départ de France.

La retraite est un cas particulier puisqu’elle est soumise à différentes conditions comme les périodes de travail effectuées ou encore le pays où a été effectuée la mission.

Le portage salarial pour les professions juridiques-2

Pourquoi choisir le portage salarial à l’international ?

Il existe différents avantages à passer par le portage salarial, aussi bien pour le porté que pour l’entreprise cliente.

Les avantages du portage salarial à l’international pour le porté

Outre le fait de donner une dimension internationale à sa carrière, un indépendant a tout intérêt à choisir le portage salarial pour les raisons suivantes :

  • Le gain de temps sur le gestion administrative de son entreprise
  • La protection du statut de salarié et de ses avantages comme l’assurance chômage en fin de mission, l’assurance maladie, l’assurance retraite
  • L’accompagnement administratif et juridique lié à son installation dans le pays d’accueil
  • Une rémunération fixe tout au long de la mission
  • La liberté dans le choix des missions

Les avantages du portage salarial à l’international pour l’entreprise cliente

Quand on pense au portage salarial, on pense souvent aux avantages dont profite l’entrepreneur, mais il en existe aussi pour l’entreprise qui le missionne :

  • Un gain de temps sur le recrutement en faisant appel à un expert
  • Une gestion administrative facilitée : le client s’occupe uniquement de la signature du contrat et du règlement des factures
  • La souplesse du statut : l’entreprise profite de l’expertise du porté sans avoir à gérer un recrutement en interne

Dans quel cas avoir recours au portage salarial à l’international

Il est possible d’y avoir recours dans différentes situations :

  • Pour des missions de courte ou longue durée à l’étranger
  • Vers un pays dans ou hors UE
  • Pour vivre depuis la France ou depuis un autre pays que celui où se trouve l’entreprise cliente
  • Pour un déménagement personnel à l’étranger tout en ayant des missions avec des entreprises françaises

Pourquoi passer par une société de portage salarial française ?

Vous êtes libre de choisir une société de portage en France ou à l’étranger. Dans le second cas, l’avantage de cotisations sociales moins élevées peut être intéressant selon les pays, mais il convient tout de même de vous renseigner sur vos droits aux protections sociales françaises lors de votre retour.

Une société de portage salarial française vous garantit ces droits et saura vous faire profiter d’un accompagnement pour chaque étape du déroulé de votre mission.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Intéressé par le portage salarial ?