0970 407 107 (prix d'un appel local)

Le rôle d’une entreprise de portage salarial

Le rôle d’une entreprise de portage salarial

Le portage salarial est une forme d’activité professionnelle plutôt récente permettant à des professionnels de combiner les avantages du salariat avec ceux de l’entrepreunariat.

Plus précisément, le portage salarial fait référence à une relation contractuelle tripartite, c’est-à-dire entre trois acteurs :

  • La société de portage salarial.
  • Le salarié porté (souvent appelé consultant).
  • L’entreprise cliente.

Dans cet article, nous nous intéresserons davantage au premier de ces acteurs : la société de portage salarial.

À quoi sert une société ou une entreprise de portage salarial ? Quel est son rôle et quelles sont ses missions ? Quelles sont les obligations qu’elle doit respecter envers ses salariés et envers les entreprises clientes ?

Toutes les réponses se trouvent dans cet article !

Qu'est-ce qu'une société de portage salarial ?

Tout d’abord, intéressons-nous à la définition d’une société de portage salarial.

Le principe du portage salarial

La société de portage salarial est une entreprise intermédiaire entre le salarié et l’entreprise cliente. Elle est ainsi l’employeur du cadre, de l’expert ou du consultant en mission auprès de ses clients.

Plus concrètement : un salarié porté indépendant trouve des missions de travail auprès d’entreprises clientes. Il effectue ses prestations en toute autonomie. Toutefois, à l’inverse d’un indépendant, le consultant ne facture pas le client. C’est la société de portage salarial qui s’en charge et qui rémunère ensuite le consultant avec le chiffre d’affaire qu’il a crée.

La rémunération de la société de portage salarial

En tant qu’employeur, la société de portage salarial a des obligations envers ses salariés portés comme toute entreprise classique. Elle doit notamment payer des charges salariales et patronales, les impôts sur le revenus mais aussi proposer un suivi et une formation à ses employés.

Ainsi, si le consultant décide de sa tarification pour son travail auprès de ses clients, il n’en touche pas la totalité. En contrepartie de ses services et de son travail, la société de portage conserve en effet un pourcentage sur son revenu. C’est ce que l’on appelle les frais de gestion.

Ainsi, la rémunération de la société de portage provient exclusivement de ces frais de gestion.

Les principales missions d'une société de portage salarial

Concrètement, la société de portage dispose de missions très claires mentionnées notamment dans la convention collective du portage salarial.

Ainsi, la société de portage se charge :

  • De toutes les formalités liées à l’embauche : rédaction des contrats de travail, versement des salaires, versement des cotisations, etc.
  • De souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle pour le compte de ses salariés.
  • De souscrire à une assurance de garantie financière pour garantir un salaire à ses salariés en cas de défaillance de la société de portage.
  • D’envoyer les factures aux clients et d’effectuer des relances si besoin.
  • Des formalités liées à la comptabilité et des tâches administratives.
  • De suivre régulièrement ses salariés afin de leur permettre d’évoluer.

Toutes ces missions remplies par la société de portage permettent notamment aux salariés de bénéficier de plus de temps pour effectuer leurs missions sans avoir à se préoccuper du reste.

Bon à savoir : la société de portage n’a pas pour mission de trouver des clients à ses salariés. Ce sont les salariés portés qui se chargent eux-mêmes de démarcher leurs clients.

Les obligations de la société de portage salarial

En parallèle de ces différentes missions que nous venons de citer, la société de portage possède certaines obligations.

Tout d’abord la société de portage doit exercer de façon exclusive son activité de portage. Ainsi, une entreprise classique ne peut pas à la fois embaucher des salariés de façon classique et des salariés en portage salarial. Seule une société de portage salariale peut établir des contrats de portage salarial.

Ensuite, la société de portage ne peut effectuer de contrats que pour des missions de services (ressources humaines, informatique expertise, conseil, comptabilité, communication, etc.).

Au moins une fois par mois, la société de portage doit transmettre à ses salariés un compte d’activité. Dans ce document, le salarié porté pourra notamment retrouver le détail des facturations établies, des frais de gestion perçus par la société ou encore des frais professionnels remboursés.

Le triple rôle de la société de portage salarial

Pour résumer, la société de portage possède trois rôles principaux :

  • Rendre possible la mission de portage pour le salarié porté.
  • Devenir l’employeur du salarié porté et ainsi respecter les droits et devoirs du salariat.
  • Être un intermédiaire entre le salarié porté et son client afin de mieux encadrer juridiquement la ou les missions.

La société de portage permet finalement de fournir une structure stable et légale à un consultant souhaitant conserver son indépendance. Il peut ainsi bénéficier de tous les avantages du salariat (couverture sociale, assurance retraite, assurance chômage).