0970 407 107 (prix d'un appel local)

Retraite Agirc-Arrco pour les consultants en portage salarial

Portage salarial : les consultants portés cotisent aux caisses de retraite des salariés

Mise à jour le 1er janvier 2024.

 

Les consultantes et consultants en portage salarial cotisent aux mêmes caisses de retraite que tous les salariés du secteur privé. Ils dépendent du régime général de retraite des salariés et du régime de retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco.

1. Gestion par la société de portage

2. La retraite de base via la CNAV

3. La retraite complémentaire Agirc-Arrco

4. Différence avec les consultants TNS

1. Gestion par la société de portage

En portage salarial, vous n’avez pas vous occuper du calcul et du versement des cotisations retraite. Pour la retraite de base et pour la retraite complémentaire, cette mission est assurée par votre société de portage.

Les cotisations (retraite de base + retraite complémentaire) sont calculées sur les salaires que vous percevez chaque mois. Si vous enchaînez dans votre parcours professionnel des temps en entreprise en CDI classique et des temps de consultants portés, la continuité entre ces périodes est totale en termes d’interlocuteurs et de modes de calcul de votre retraite.

2. La retraite de base via la CNAV

La retraite de base des salariés du secteur privé est gérée par la CNAV (Caisse nationale d’Assurance vieillesse) au sein de L’Assurance retraite.

Le montant de la pension de retraite du régime général est calculé en fonction :

  • Du revenu annuel moyen des 25 années les plus avantageuses de votre carrière.
  • De la durée d’assurances (nombre de trimestres cotisés).

Important : si vous percevez des Allocations de retour à l’emploi, ces périodes indemnisées vous permettent de valider des trimestres. Par contre, ces revenus n’entrent pas dans le calcul du revenu annuel moyen pris en compte pour le calcul de la pension, car ils ne sont pas soumis à cotisations sociales.

3. La retraite complémentaire Agirc-Arrco

Comme tous les salariés du secteur privé, les consultants en portage salarial cotisent au régime de retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco.

Les taux de cotisations varient selon le montant du salaire avec un fonctionnement par tranches.

Le niveau de votre retraite Agirc-Arrco est calculé en fonction d’un nombre de points cotisés tout au long de son parcours de salarié.

Le régime complémentaire Agirc-Arrco est géré de manière paritaire par les organisations représentatives des entreprises et les syndicats de salariés.

4. Différence avec les consultants TNS

La retraite des consultants indépendants avec un statut non-salarié (TNS) relève de la SSI (Sécurité sociale des indépendants), qui a pris le relais du RSI (Régime social des indépendants).

C’est l’Assurance Retraite qui gère administrativement la retraite complémentaire des indépendants non-salariés. Ces professionnels ne bénéficient pas du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco.

A savoir. La Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL), à laquelle appartient la CIPAV gère désormais uniquement (pour les nouvelles immatriculations) les professions libérales réglementées (médecin, architecte…).